LE SHIATSU MYO-ENERGETIQUE

"Le coeur du Shiatsu est comme l'affection maternelle pure. La pression des mains fait couler les ruisseaux de la vie." Tokujiro Namikoshi

Le Shiatsu, traduit littéralement par "pression des doigts", "shi" signifiant doigt et "atsu" pression, est une forme de thérapie manuelle - au vrai sens du terme, "qui remet en harmonie", née de la tradition médicale extrême-orientale. Il traite l'homme dans sa globalité, corps et esprit, et permet d'équilibrer l'énergie du corps, de favoriser l'autoguérison et de se maintenir en bonne santé par des pressions effectuées avec les pouces, la paume de la main, les coudes sur des points spécifiques du corps. Outre les pressions, le shiatsu comporte également des techniques d'étirements, de mobilisations et de brossages.

Originaire du Japon et datant du début du XXe siècle, entre la fin de la période Meiji (1868/1912) et le début de la période Taisho (1912/1926), le shiatsu est issu de la très ancienne thérapie manuelle An mo venue de Chine (an mo = mettre la main et aplanir) et du katsu ou kappo, art ancestral japonais de "toucher" pour sauver la vie (katsu = réanimation et seifuku = reboutage), forme de secourisme d'urgence pratiquée dans les arts martiaux japonais, constitué de mobilisations, de pressions et de percussions sur des zones précises du corps.

En 1947, sous la pression du gouvernement américain, représenté au Japon par le commandant Mac Arthur, l'empereur Hirohito et le peuple japonais vont se voir contraint de "collaborer" avec ce dernier. Des réformes politiques et sociales vont être édictées. Parmi celle-ci, l'interdiction totale d'exercer la médecine orientale. De nombreuses thérapies manuelles seront interdites. Néanmoins, le gouvernement japonais réussit à nommer une commission, qui, en 1955, reconnaît le Shiatsu comme seule thérapie parmi les trois cents inscrites à la préfecture de Tokyo pour son efficacité thérapeutique et son absence de conséquences indésirables sur l'état de santé individuel. Le Ministère de la santé le définit officiellement comme une méthode thérapeutique manuelle qui permet de corriger un dysfonctionnement interne, de promouvoir et de maintenir la santé, et de traiter certaines affections spécifiques en réactivant le processus d'autoguérison.

En Europe, le shiatsu est considéré comme une "médecine non-conventionnelle digne d'intérêt" par la résolution A4-0075/97 du Parlement Européen, votée le 29 mai 1997. En France, comme un art du bien-être s'exerçant exclusivement dans le domaine de la prévention.

Extraits du livre d'Hiroshi Iwaoka et de son site www.myo-energetique.com

L’art de préserver et de rétablir l’équilibre corporel. Une science subtile de la statique corporelle. Myo, veut dire "muscle" en grec, énergétique signifie "force vitale de l’organisme". La Myo-Energétique vise à décontracter les tensions musculaires du corps qui provoquent les déformations posturales, ce qui facilite le fonctionnement harmonieux du système nerveux ainsi que celui des hormones et améliore la circulation du sang et de la lymphe.

La Myo-Energétique travaille sur la structure musculaire et analyse la consistance musculaire pour la détendre. La partie tendue observée doit devenir le point central du traitement car les déplacements vertébraux se produisent lorsque la musculature, d'un côté du corps par rapport à la colonne vertébrale, demeure en tension.

Le Shiatsu Myo-Energétique créé par Hiroshi Iwaoka, est architecturé sur la théorie Myo-Energétique et travaille par des pressions avec les pouces et la paume des mains sur les lignes tendino-musculaires pour préserver et rétablir l'équilibre corporel. En conséquence, la force vitale de l’organisme se renforce, ce qui permet de soigner la plupart des problèmes corporels et de prévenir les maladies.

Origine de la myo-énergétique

Dans les années 70, Dr. Keizo Hashimoto a trouvé un système du mouvement pour redresser la posture déformée : si le corps bouge vers la direction facile et agréable, le corps s’équilibre. Il a découvert ainsi un exercice qui consiste à redresser des déséquilibres posturaux du corps pour améliorer la condition physique sur le corps humain. Cela s’appelle Sotai.

Dr. Hashimoto a déclaré que “la tension des muscles et la déformation posturale sont liées à la cause de la maladie. Une tension excessive des muscles provoque une déformation posturale. Selon la progression de la déformation posturale, on a une douleur, un dysfonctionnement de l’organe ou une maladie. Ce processus est réversible. Donc, si on redresse la posture déformée, la santé est récupérée”. Cette idée est le point de départ de la Myo-Energétique.

Dans les années 80, un acupuncteur, Taichi Sorimachi a créé son propre style de l’acupuncture. Il était un des premiers disciples du Dr. Hachimoto. Si la théorie de Sorimachi est encore basée sur la théorie classique chinoise, il y a une véritable rupture par rapport à l’acupuncture chinoise dans le sens où Sorimachi s’occupe de rechercher, par palpation, les contractures afin de rétablir l’équilibre corporel.

Concrètement, on examine l’équilibre et le déséquilibre de la partie droite et de la partie gauche par rapport au centre qui est la colonne vertébrale. Ainsi, il a découvert un traitement qui prend en compte la déformation corporelle. Cette méthode s’appelle Seitai-Shinpo. Seitai désigne la posture correcte et Shinpo est une méthode d’acupuncture. Le traitement de la Myo-Energétique est basé sur la méthode du Seitai-Shinpo.

Hiroshi Iwaoka, un des élèves de Taichi Sorimachi, est venu en France en 1999 après avoir pratiqué le Seitai-Shinpo au Japon pendant 15 ans. Il est devenu membre de la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel en 2000 et il a commencé a enseigner le Shiatsu en France.

Les bienfaits du Shiatsu Myo-Energétique

La pression digitale exercée le long d'un Shiatsu Myo-Energétique agit sur les domaines musculaires et nerveux, développe les niveaux d'énergie vitale et engage une réduction du stress et des tensions diverses tendant à supprimer les malaises et les douleurs. Elle sert également à renforcer le système immunitaire, à stabiliser les plans émotionnels et psychiques, à développer une conscience et des pensées positives, à améliorer la posture corporelle, donc, la santé en général ...

Déroulement d'un Shiatsu Myo-Energétique

Le Shiatsu Myo-Energétique se pratique sur une personne habillée de vêtements souples et légers, en position allongée sur un futon (matelas japonais) et dure 60 min, parfois plus.

Une séance se décompose en trois temps :

- Le consultant s'allonge d'abord sur le dos. Les pressions sont appliquées sur les pieds et les jambes.
- Allongé sur le ventre, elles sont appliquées sur le dos, l'arrière des jambes et la plante des pieds.
- Allongé à nouveau sur le dos, la séance se termine par des pressions sur les bras, les mains, la nuque et la tête.

La zone la plus importante pour le Shiatsu Myo-énergétique, c’est le dos. C'est là que se localisent les tensions musculaires et les douleurs corporelles les plus essentielles à traiter.

Comptez à peu près une demi-heure de plus que le temps prévu pour une séance. Si possible, prévoyez de vous reposer après.

Où et quand recevoir un Shiatsu Myo-Energétique ? Cliquez ici.

Si vous souhaitez offrir un Shiatsu Myo-Energétique, cliquez ici pour savoir comment.